Comment échapper à la prison de la pensée négative

pensée négative
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest

Partager c'est aider !

Si tu veux changer ta situation, tu dois changer ta façon de penser. Tu dois cesser de croire que tu es coincé dans ta situation et d’accepter passivement ton incapacité à faire quoi que ce soit.

Beaucoup de gens se laissent mettre en cage par leur peur et leur anxiété. Pour ces personnes, un critique interne semble toujours leur murmurer à l’oreille, les empêchant de réussir. La vérité est que les pensées négatives te mèneront à une vie à la fois médiocre et insatisfaisante. Si tu veux utiliser tout ton potentiel, tu dois t’échapper de la prison de pensées négatives dans laquelle tu t’es mise.

Il suffit d’une pratique constante et de la volonté de vaincre. Utilise ces 9 outils efficaces pour commencer à te créer aujourd’hui une meilleure santé, être plus heureuse et plus positive.

1- Définis ta nouvelle “norme”

La négativité est tellement omniprésente dans le monde d’aujourd’hui que nous pouvons nous y engouffrer sans même nous en rendre compte. Cela peut arriver de manière subtile. Nos amis pourraient nous taquiner pour nos rêves, diminuant ainsi nos objectifs. Les membres de la famille peuvent aussi nous inciter à rechercher un emploi fiable et fiable et à maintenir le cap. Nous sommes entourés du battement de tambour constant de «tu ne peux pas y arriver, alors n’essaye même pas».

La négativité est si omniprésente parce que notre cerveau est ainsi câblé dans le cadre de notre mécanisme d’autodéfense. Par conséquent, nous l’acceptons également comme normal. Mais la pensée négative n’est pas saine. Cela peut nous piéger dans une prison de peur, d’anxiété, de colère et de désespoir. Pour te libérer, tu dois commencer à établir de nouvelles normes.

2- Apprivoise tes monstres mentaux.

Plus nous laissons les pensées négatives s’emparer, plus nous laissons la négativité s’infiltrer dans notre psyché et permettons à la pensée pessimiste de faire partie de nous. Les pensées négatives sont comme des monstres mentaux: ils te dévoreront (et tes rêves) de l’intérieur.

Le psychiatre Daniel Amen a donné un nom à ces monstres exaspérants que nous gardons à l’esprit : Pensées négatives automatiques (PNA), qu’il décrit comme « les petites voix qui surgissent dans notre tête et nous disent que l’on est pas assez bon, pas assez mince, une fille, une mère, un travailleur misérable». La meilleure façon de traiter une PNA est de développer un mangeur de PNA. Ecris tes pensées négatives, puis écris ce que ton mangeur de PNA dirait pour les supprimer.

3- Donnes-toi un discours d’encouragement.

Pour vraiment sortir de la prison de la pensée négative, tu dois commencer à agir positivement chaque jour. Cela t’aidera à éradiquer la négativité en ne lui laissant pas un espace à infecter dans ton esprit. Une façon de faire est de t’écrire à toi-même un discours d’encouragement qui se lit comme une publicité ; comme si tu te vendais toi-même en faisant la promotion de tes meilleures qualités. Que dirais-tu pour te vendre ?

Pense à cela comme à une campagne publicitaire interne que toi seule verra. C’est une publicité interne que tu peux répéter dans ton esprit ; c’est une conversation constante pour toi-même. Prononce ce discours pour te parler à voix haute au moins une fois par jour (de préférence le matin) et lis-le plusieurs fois au cours de la journée.

Similaire : 10 signes que tu as confiance en toi

4- Retourne à la réalité.

La pensée négative est souvent centrée sur des pensées du passé troublantes, blessantes ou décevantes, ou sur de l’anxiété ou de l’appréhension face à quelque chose qui, selon nous, se produira à l’avenir. Ces pensées douloureuses ou effrayantes nous empêchent de nous concentrer sur le présent et d’accepter où nous en sommes à ce moment précis.

La pensée négative crée une angoisse et une souffrance mentale parce que nous nous concentrons sur ces ruminations au lieu de vivre dans la réalité du moment. En ramenant ton attention sur le présent, tu verras que tes pensées négatives ne sont que des pensées. Elles ne sont pas la réalité. En vivant dans le moment, tu peux commencer à façonner ta réalité comme tu le souhaites.

5- Devenir une personne confortable.

Si tu veux te libérer de la négativité, vous devrais commencer à attirer le positif. Cela signifie que tu dégageras le type d’énergie positive qui incitera les gens à graviter autour de toi. Tu peux le faire en apprenant à être honnête, ouvert et sympathique. Rends-tu les gens à l’aise avec toi ? Montres-tu de l’intérêt pour eux et poses-tu des questions sur eux-mêmes (écoutes-tu ensuite leurs réponses) ?

Nous voulons tous nous sentir appréciés et aimés, et si tu montre cette considération aux autres, ils commenceront à réagir de la sorte. Tu peux commencer par déplacer l’attention de toi-même vers les autres en montrant à ceux qui t’entourent que tu les aimes vraiment. Deviens une «personne confortable» en devenant d’abord à l’aise avec toi-même et en faisant en sorte que les autres se sentent les bienvenus et sont acceptés lorsqu’ils sont autour de toi.

6- Le pouvoir du pardon

Nous pouvons imaginer que ne pas pardonner à quelqu’un est une forme de punition pour cette personne; une façon de leur faire payer ce qu’ils nous ont fait. Nous pouvons avoir le sentiment que refuser notre pardon est un moyen de valider notre propre douleur et de conserver notre sens de la justice. On nous a fait du tort et nous devons faire payer l’autre personne pour ce qu’elle a fait.

Mais la vérité est le pardon est avant tout un cadeau pour vous-même, car il te permet de te laisser aller et d’aller de l’avant. Le pardon est un élément nécessaire pour libérer des émotions négatives telles que l’amertume, le ressentiment et la colère. Lorsque nous pardonnons vraiment quelqu’un, nous nous guérissons aussi et pouvons commencer à changer notre état d’esprit pour devenir plus optimistes et plus compatissants. Cela ne signifie pas que tu ignores qu’une erreur a été commise, que tu oublies ou cautionnes ce qui est arrivé. Mais en les laissant partir, tu empêches ces sentiments négatifs de te ronger.

7- Sois une force pour le bien

Il n’est pas difficile de voir que notre monde est rempli de tragédies, de tristesse et de cruauté. Tant de gens agissent par intérêt et ont peu d’importance pour aider les autres, à moins qu’il n’y ait un motif caché.

Le résultat est que nous nous égarons souvent parce que notre boussole morale est fracturée. Mais, tout comme nous avons le pouvoir d’endommager, de blesser et de détruire, nous avons également le pouvoir d’avoir un impact positif sur le monde. C’est ce que le Dalaï Lama appelle une force pour le bien.

Nous pouvons devenir une force positive en prenant de petits pas. Sois plus compatissant envers les autres. Pratique le pardon. Veille à toujours être juste, favorise la transparence dans tout ce que tu fais et sois responsable de tes actions. En traitant tout le monde sur un pied d’égalité, en restant honnête et en assumant la responsabilité de tes erreurs, tu mèneras une vie heureuse, positive et satisfaisante.

8- Utilise la colère et la frustration pour le positif

Il peut arriver que nous devenions moralement outrés par quelque chose que nous estimons injuste ou injuste. Nous agissons pour lutter pour ce qui est juste (et à première vue, c’est une bonne chose).

Mais il n’en faut pas beaucoup pour que ta colère te pousse à quitter d’un état constructif à destructeur. Pour que ton esprit et ton cœur restent libres de toute négativité, tu dois apprendre à utiliser ta frustration et ta colère pour susciter des actions positives.

Ton indignation est peut-être justifiée, mais si ton comportement est blessant ou préjudiciable, il peut annuler le changement utile et positif que tu espérais créer. N’oublie pas de faire preuve de compassion et de compréhension même envers ceux à qui tu t’opposes ou contre qui tu es fâchée. Ce faisant, tu pourras créer un changement durable et positif.

9- Le pouvoir du changement réside en nous

Pour briser le cycle négatif dans lequel tu es prise au piège, tu dois accepter que le pouvoir de changer (d’embrasser le positif ) doive venir de l’intérieur. Personne d’autre ne peut le faire pour toi. Toi seule es capable de recadrer ta mentalité en embrassant et en créant un changement positif.

La première étape consiste à cesser d’être complètement centrée sur toi-même, absorbée par toi-même et plongée dans un état d’esprit pessimiste. Commence à te concentrer sur les moyens de faire preuve de compassion et de compréhension envers les autres.

Identifie quelque chose dont tu estimes avoir besoin d’amélioration; quelque chose qui aidera les autres. Implique-toi dans une organisation ou une cause plus importante que toi et sens à quel point il est grisant de se concentrer sur la création de quelque chose de positif plutôt que de se laisser piéger par le négatif. Reconnais qu’en fin de compte, tu dois être le seul à pouvoir créer une vie plus saine et plus positive.

Originalement publié sur Entrepreneur

Partager :

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Share on linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Sois la première informée de nos articles

Souscris à la newsletter

Pas de spams, pas de notifications inutiles. Juste des nouveaux articles et des informations sur nos offres et promotions.

Articles relatifs

Besoin d'un peu d'inspiration ?

Rejoins-nous sur instagram

shares
Newsletter

Reste informée de nos nouveaux artices

Directement dans ta boîte mail.