Où et comment trouver tes collaborateurs

trouver tes collaborateurs
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

Bienvenue Femme Entrepreneure sur ce nouvel article. Où et comment trouver tes collaborateurs pour ton business ?

Cette question me rappelle toutes les mauvaises personnes que j’avais engagées, comme partenaires, à qui j’avais fait confiance un peu trop vite et qui m’ont déçue, arnaquée. 

Désormais vaccinée contre toutes ces choses, je vais, à partir de mon expérience, te dire de ce que je pense nécessaire lorsqu’on veut recruter les bonnes personnes, en tant qu’entrepreneure.

comment trouver tes collaborateur

1. Où la trouver et comment savoir si c’est la bonne personne ?

Même appliqués à la lettre, mes conseils ne garantissent pas à 100% que tu trouves la bonne personne. C’est dire qu’il y a toujours un pourcentage, si petit soit-il, d’incertitude liée à la nature fluctuante et ondoyante de l’être humain.

Toutefois, je vais t’assurer d’être sûre à 95% de trouver la bonne personne.

Avant tout, sachez que je ne suis pas chargée du recrutement d’une boîte, je ne l’ai jamais été, mais j’ai eu à embaucher des gens, travailler avec d’autres, payer des prestataires pour des services, décider si un tel est le bon profil avec qui on devrait travailler.

L’objectif ici est de donner des conseils pratiques pour réussir l’identification de la bonne personne. Malheureusement, en tant qu’entrepreneur, on n’a pas les mêmes processus pointus de recrutement que les grandes entreprises équipées d’outils d’analyse, de tests d’aptitude, de logiciels permettant d’étudier les cas…

Cette technologie de pointe leur indique si un candidat est le bon ou pas. Ce dont ne dispose pas l’entrepreneure, du moins quand elle débute et qui s’engage souvent sur la base d’une intuition qui n’est pas mauvaise en soi, mais ne suffit pas.

Mais aujourd’hui, nous disposons des réseaux sociaux, dont LinkedIn, le réseau social professionnel et Facebook, qui sont de très bons outils pour trouver les bonnes personnes à embaucher, recruter ou qui travaillent comme freelance.

Là, je parle de tous les types de contrats : freelance, stagiaire, Cdd ou Cdi, prestations ponctuelles, prestataires externes.

Si tu as une activité, un business et que tu cherches des recrues, tape sur LinkedIn le titre ou la compétence et le réseau social va te proposer des profils. Tu vas parcourir les profils des différentes personnes, avec la possibilité de filtrer les personnes par type de contrat, par pays.

  • Ainsi, si tu ne veux pas faire d’annonce sur ton site, tu vas chercher toi-même ces compétences qui sont ouvertes à travailler (Open to work). En effet, LinkedIn a mis en place un sticker en filigrane que tu peux mettre sur ton profil LinkedIn pour informer que tu es en recherche de travail, de stage ou d’alternance. Après, si tu n’as pas le temps, crée ton annonce sur ta page LinkedIn. Et dans le lot des réactions, tu trieras les compétences qui te conviennent.
  • La même chose est possible sur Facebook où tu peux partager une offre d’emploi dans des groupes liés à l’entrepreneuriat, soit dans le marketing, le marketing digital ou le Community Management. Il faut juste veiller à le poster sur la thématique business et non dans les discussions, amicales.
  • La troisième possibilité si tu recherches un freelance ou un prestataire externe, c’est d’aller sur des sites comme 5euros.com, Fiverr.com, upwork.com, où on retrouve des prestataires à moindre coût et prêts à travailler sur le long terme. Il faut juste savoir que ces personnes travaillent essentiellement à distance. Si la personne est dans le même pays que toi, vous pourrez vous rencontrer et asseoir les termes de votre partenariat.

Voilà déjà les trois méthodes simples pour trouver les bonnes personnes.

2. Les entretiens et les questions importantes

Ceci fait, après la réception des CV, des lettres de motivation, tu (ou ton équipe de recrutement) feras le premier filtrage et les premiers entretiens pour savoir avec qui tu t’apprêtes à travailler. Fais les entretiens toi-même pour comprendre la motivation de la personne.

Pourquoi ce poste vous intéresse-t-il ? Cette question te permettra de comprendre les motivations du partenaire, si elles sont pécuniaires, éducatives, inspirantes pour le long terme, par rapport à son projet professionnel, sa vie, sa famille, ses activités personnelles… C’est très important de ne pas travailler avec quelqu’un qui est uniquement motivé par l’argent, car il risque de ne pas comprendre ta vision, ton univers et ne sera pas assez impliqué. Et ça, c’est dangereux.

Si tu veux un partenaire sur le long terme, il importe que ses motivations ne soient pas uniquement lucratives, mais éducatives, inspirantes. Qu’il ait envie d’évoluer, de se former dans un projet, d’apprendre davantage et non pas que de juste gagner de l’argent.

Fais lui aussi parler de ses précédentes expériences. Est-ce qu’il travaillait dans le même domaine, avait-il des clients qui évoluent dans le même secteur ? Etait-il avec des concurrents ? Si oui, c’est bon signe, il a des connaissances dans ce secteur.

Questionne-le aussi sur ses compétences intellectuelles, différentes de ses compétences techniques. On peut avoir des compétences techniques assez poussées, mais si on n’a pas de compétences émotionnelles et relationnelles, ça ne marchera pas. De plus, il est important que dans une équipe, vous puissiez communiquer facilement. Il faut essayer d’identifier les capacités de la personne. Est-ce quelqu’un qui communique facilement ? Quelqu’un qui est à l’aise à l’oral ? Qui sait travailler en équipe ? Qui sait demander de l’aide en cas de besoin ? etc. Est-ce quelqu’un qui sait gérer le stress ? Toutes ces choses sont importantes à savoir avant de prendre une décision.

Autres questions que tu pourrais lui poser pour découvrir ses impressions, ses résultats, quelles sont ses expériences marquantes dans votre vie professionnelle ? Quel est le projet qu’il a le mieux réussi ? Quel est son plus gros échec ? Laissez le candidat vous parler de ses expériences et écoutez attentivement, essayez de le cerner à partir de ses réponses pourquoi ce sont ces expériences en particulier que ce candidat a choisi ?

Une autre chose qu’il est important d’identifier, mais qui n’est pas forcément identifiable simplement en posant une question, c’est d’essayer de cerner si la personne est réceptive quand tu lui parles. Est ce qu’elle est réceptive à ce que tu dis ? Est ce qu’elle est plutôt du genre à dire « Oui, je comprends, que voulez-vous dire par là, comment se porte votre entreprise ? ». Ou si c’est quelqu’un qui se dit : « Je sais tout, je sais ce qu’elle veut. Je n’ai pas besoin de plus d’informations ».

C’est vraiment là qu’il faut identifier sa personnalité et si c’est quelqu’un qui se dit qu’il en sait suffisamment et qu’il n’a pas besoin d’en apprendre plus. Ou bien, si c’est quelqu’un qui n’est pas réceptif, qui ne sait pas écouter, qui coupe la parole et qui ne pose pas de questions, qui se suffit à lui-même, etc. C’est un signal assez important auquel il faut prêter attention, qu’il faut essayer d’identifier et de cerner. Voilà un peu les questions et les critères qu’il faut regarder avant de prendre la décision par rapport à un candidat, ou à potentiel partenaire.

3. Mettre en place un essai

Il est important d’accorder une période d’essai, toujours pour savoir si finalement, tu décides d’embaucher cette personne, de travailler avec elle, ou de l’embarquer dans ton projet. Donne à cette personne la chance de faire ses preuves

Cette période d’essai peut tout simplement être un stage d’engagement de courte durée, qui fait en sorte que tu puisses voir comment il travaille, comment vous travaillez, comment vous le sentez, si le courant passe et tout. Et ainsi, pouvoir facilement prendre la décision, si oui ou non, la personne va rester. Même si c’est un prestataire externe, une agence de communication, d’assistance virtuelle ou de quoi que ce soit avec laquelle tu veux travailler, il est important de lui donner une période d’essai d’au moins deux mois, pour voir si les choses se font bien, avant de l’engager pour un contrat de longue durée. Sinon, tu risques de le regretter si quelque chose tourne mal.

Voilà quelques conseils en gros, à savoir pour trouver et identifier la bonne personne pour ton équipe, celle à embarquer avec toi ou à prendre comme freelance ou prestataire externe.

J’espère que cet article t’a plu. Si oui, tu sais quoi faire, partage-la.

Merci d’avoir lu jusqu’à la fin et je te souhaite vraiment de trouver les meilleurs partenaires pour ton projet,.

Mais attention, avant que je ne termine. Il est très important de savoir que je ne recommande absolument pas de travailler avec des personnes issues de ta famille. Franchement, c’est une erreur de travailler avec les personnes de ta famille. Tu peux encore le faire si et seulement si ces personnes-là et toi, n’avez pas trop de liens familiers. Sinon, il risque d’y avoir de petites tensions, parce que trop de familiarités qui parfois font oublier qui est le patron, qui est le boss dans la situation. Il faut faire attention. Il faut te dire que « je cherche d’abord quelqu’un qui a les compétences avant de chercher quelqu’un avec qui je m’entends bien ». S’il a les compétences requises, le critère nécessaire-en plus qu’on s’entend bien et qu’il comprend ma vision, tant mieux.

Tu peux retrouver tous nos articles de blog via ce lien.

Cet épisode est disponible en podcast via ce lien.

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Sois la première informée de nos articles

Souscris à la newsletter

Pas de spams, pas de notifications inutiles. Juste des nouveaux articles et des informations sur nos offres et promotions.

Articles relatifs

Besoin d'un peu d'inspiration ?

Rejoins-nous sur instagram

shares

Merci

Votre inscription a été enregistrée.

Newsletter

Reste informée de nos nouveaux artices

Directement dans ta boîte mail.

CONFERENCE 30 JOURS POUR DES REVENUS PASSIFS EN LIGNE
This is default text for notification bar