Elle prépare son expatriation aux USA en devenant freelance – Pauline Simard

image
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

L’entrepreneuriat est sans doute l’une de voies qui permet de vivre selon ses propres termes professionnellement. Pour ceux qui réussissent, il donne la liberté financière. Pour ceux qui se lancent en ligne, il donne aussi la liberté géographique. Mais il y a t’il un endroit plus propice que d’autres dans le monde pour se lancer ? A priori non, parce que dans tous les pays du monde, on peut retrouver des entrepreneurs à succès. La décision de s’expatrier peut venir simplement du fait d’être amoureuse de la culture, du style de vie ou de la façon de travailler dans un pays.

Dans cet article, nous avons interviewé Pauline Simard, une femme entrepreneur dans le domaine de l’audio-visuel. Elle a crée Paulinesimard.com et propose des services de création de contenus vidéos et audios à des marques.

Cependant, Pauline est aussi dans un processus d’expatriation aux USA et nous le partage dans l’épisode de podcast ci-dessous.

Vous comprendrez les facteurs à prendre à compte lorsque vous cherchez à vous installer aux Etats-Unis en tant que français(e) et d’y créer une entreprise.

Que faut-il savoir ? Comment se créer un réseau ? Comment gérer des clients dans 2 continents différents avec 9h d’écarts de fuseaux horaires ? Comment réaliser des contenus audio-visuels pour votre marque ? Et bien plus…

Conversation avec Pauline Simard

En quoi consiste votre activité ? À qui s’adresse-t-elle ? 

Je suis cheffe de projet dans le secteur de la création digitale au sens large (photo, video, podcast graphisme etc.). Je collabore avec des agences ou des annonceurs indépendant.

Quelle est la particularité de vos prestations ?

Je produis des films pour des marques et des entreprises, quelques soit le type de format. Je maîtrise à la fois les techniques de production et d’animation, de 3D, de AR. Je suis également capable de produire des campagnes marketing print /digital.

Qu’est ce qui vous a donné envie d’être entrepreneure ?

La possibilité de choisir mes projets, mes clients ainsi que la richesse des rencontre et la diversité que cela procure.

Comment parvenez vous à travailler avec des clients de 2 fuseaux horaires très différents ?

Chaque jour est différent, je rythme mes journées en fonction. Je travaille avec beaucoup d’outils de gestion de projet et de communication en ligne. J’ai 3 fuseaux horaires différents dans mon agenda, j’ai des rappels pour les rendez-vous, comme je sais toujours quelle heure il est.

A votre avis, est-ce plus compliqué d’entreprendre lorsqu’on est une femme ?

Les aprioris des personnes qu’on peut être amené à rencontrer. Dans certains secteurs d’activité il faut savoir se montrer combative et faire la différence car souvent c’est une majorité d’homme à qui on à faire.

Pour vous, quelles sont les qualités pour réussir dans son activité de freelance ?

Il faut être très organisée, disponible, ne pas avoir peur de l’échec (et en retenir quelque chose) et surtout savoir poser des limites.

Conseillez-vous les USA comme pays où entreprendre ?

OUI! Cela dépend également de chacun car c’est une culture et une approche de l’entrepreneuriat radicalement différente de la France.

Votre activité favorite lorsque vous ne travaillez pas ? 

Le yoga !

Quel entrepreneur(e) vous inspire le plus ? 

Mon père et mon amie Aurélie : deux rôles model !

Quel conseil donneriez-vous à une femme qui rêve de se lancer comme freelance ? 

De ne pas hésitez mais avant tout de bien identifier l’environnement dans lequel elle évolue, peser le pour et le contre en termes de risques, ne pas avoir peur d’apprendre et de se former avant de se lancer.

Vous avez un projet ou un besoin audio-visuel ? Contactez Pauline Simard.

2 réflexions au sujet de “Elle prépare son expatriation aux USA en devenant freelance – Pauline Simard”

  1. He Makes Money Online WITHOUT Traffic!

    Most people believe that you need traffic to profit online…
    And for the most part, they’re right!
    Fact is.. 99.99% of methods require you to have traffic.
    And that in itself is the problem..
    Because frankly, getting traffic is a pain in the rear!
    Don’t you agree?
    That’s why I was excited when a good friend told me that he was profiting, but with ZERO traffic.
    I didn’t believe him at first…
    But after he showed me the proof, it’s certainly the real deal!
    I’m curious what your thoughts are.
    Click here to take a look >> https://bit.ly/3mOAfVp
    Please view it before it’s taken down.

    Répondre

Laisser un commentaire

Rejoignez le

Club Elles Entreprennent

Un espace de formation et de réseautage avec tout pour créer et booster votre business en ligne.

Articles qui pourraient vous intéresser

Besoin d'un peu d'inspiration ?

Rejoins-nous sur instagram

Merci

Votre inscription a été enregistrée.

Rejoignez la newsletter et

Recevez les nouveaux articles tous les vendredis

Directement dans votre boîte mail.

%d blogueurs aiment cette page :